Les Fleurs du mal... Baudelaire condamné ! - Réseau des médiathèques de Pau-Béarn-Pyrénées

Sécurité. Pour accéder au portail de votre bibliothèque, merci de confirmer que vous n'êtes pas un robot en cliquant ici.

Menu social

Fil de navigation

Arrêt sur l'édition originale des " Fleurs du mal " de Charles de Baudelaire conservée par la Bibliothèque patrimoniale.

 

C'est un procès expéditif qui se déroule ce 20 août 1857.  

Baudelaire comparait pour offense à la morale publique et aux bonnes mœurs, pour son ouvrage : " Les Fleurs du mal ", publié pour la première fois en juin 1857, et tiré à 1300 exemplaires. Baudelaire et son éditeur Poulet-Malassis, son ami, qu'il surnomme « Coco Mal-Perché » sont condamnés à payer une amende, et sont privés de leurs droits civiques. Baudelaire et Poulet-Malassis seront réhabilités le 31 mai 1949

Baudelaire Fleurs du Mal

Les Fleurs du Mal de Charles Baudelaire. Édition originale de 1857 conservée à la Bibliothèque Patrimoniale de Pau. Cote D1154R

 

 

L'ouvrage sera expurgé de 6 textes : 

  • « Les Bijoux »
  • « Le Léthé »
  • « A celle qui est trop gaie »
  • « Femmes damnées »
  • « Lesbos »
  • « Métamorphoses du Vampire ».

Cette édition originale conservée par la Bibliothèque patrimoniale de Pau, sous la cote D 1154 R est bien complète des 6 textes cités. Elle a aussi les caractéristiques du premier tirage : " Feurs " au lieu de " Fleurs " dans le titre courant aux pages 31 et 108, la page 45 chiffrée " 44 ", " captieux " au lieu de " capiteux " à la page 201.

 

En savoir plus

 

L'ouvrage est consultable à la Bibliothèque Patrimoniale de Pau, à L'Usine des Tramways.