D’une page à l’autre…La genèse d’un manga par Association ARK-BD Editions | 3e étage

Ark-Editions propose la découverte de la création d’un manga avec le Mangaka Michaël Almodovar, auteur du manga français « Les Torches d’Arkylon».

Le Manga est un art narratif par excellence. Entre pop culture et roman graphique, il se construit autour d’un récit qui se développe au fil des tomes. Proche de l’univers cinématographique, le manga en a par le passé adopté les codes et aujourd’hui c’ est le cinéma qui s’ en inspire à travers des films tels que «Matrix», «Ghost in the Shell» ou, plus récemment, «Battle Angel Alita».

L’ exposition « D’une page à l’autre, la genèse d’un manga » est une formidable occasion de découvrir tout le processus créatif de la réalisation d’un manga… d’une page à l’autre.

 

Le processus de création, de l’idée à la réalisation

L’exposition permet d’aborder toutes les étapes de création d’un projet manga : la création de l’histoire et de ses personnages, du scénario, base de tout projet narratif, suivi par les recherches visuelles qui vont exprimer des choix artistiques de l’auteur et traduire visuellement l’univers de l’histoire. L’exposition dévoile également les contraintes techniques nécessaires à l’élaboration des planches finales et la création primordiale des dialogues qui vont exprimer les idées, les points de vue des personnages.

 

Le « travail » de l’artiste

On ignore parfois ce qu’est le « travail » de création d’un artiste. L’exposition décrypte chaque étape de la création permettant ainsi de montrer à quel point un projet artistique -comme tout projet de tout domaine confondu- demande une certaine rigueur, une méthodologie et une continuité dans sa construction.

 

L’ AUTEUR: MICHAËL ALMODOVAR

Né dans les années 80 dans un petit village des Hautes-Pyrénées, Michaël Almodovar n’est pas le frère de Pedro... ni même son cousin ou son ... enfin, vous l’ aurez compris, aucun lien ! Bref, Michaël ne tarda pas à devenir un adolescent en bonne santé, pratiquant assidûment le Taekwondo et se passionnant pour la bande dessinée de tous les pays… Mais sous ses airs bien comme il faut, le jeune homme cache un lourd secret… Il pratique le jeu de rôle sur table ! Une activité coupable qui le transforma presque en gourou puisqu’ il devint maitre de jeu ! Mais fort heureusement pour ses parents, ce terrible loisir lui insufflera sa vocation : raconter des histoires aux gens ! Deux carrières s’ offrirent donc à lui : auteur ou politicien. Mais puisqu’ il a un talent certain pour le dessin, c’ est décidé, il fera de la bande dessinée !

Quelques années plus tard, la vie fera que notre désormais étudiant en arts plastiques, marqué autant par Asterix que Dragon Ball, délaissera sa passion première pour aller étudier les petits Mickey qui bougent, en intégrant la section dessin d’ animation du lycée technique des arts et métiers du Luxembourg. Et ce n’ est quand redécouvrant les albums de Black Sad (dont l’auteur est issu du monde de l’animation) ou l’ univers de Marini qu’il prend conscience que la b.d. peut-être aussi dynamique, cinématographique et vecteur d’ émotions que le dessin animé : sa passion est ravivée !

Michaël se remet donc sur sa planche à dessin avec un objectif : digérer ses multiples influences tout en conservant sa culture et sa personnalité. C’ est ainsi que le jeune auteur passe à l’ attaque en livrant sa première oeuvre, «Les Torches d’Arkylon», un mix de manga et de b.d européenne, chargée de valeurs positives, d’ énergie, de magie et d’ humour !

En parallèle de l’ écriture de sa série manga, Michaël Almodovar est scénariste et professeur de narration graphique et manga dans différentes écoles -dont l’ Institut ANATEN dans les Hautes Pyrénées qu’il a aidé à fonder-. Michaël Almodovar associe ainsi l’ écriture de ses séries à son goût pour la transmission des savoirs.

 

 

Aucune prochaine date