Du 19 juin 1940 au 22 août 1944, Pau a abrité son armée de l'ombre : hommes fidèles à la République, civils presque ordinaires.

Honoré Baradat, Ambroise Bordelongue, Paul Boudoube incarnent cette Résistance que la répression n’a pas épargnée mais qui a su restaurer l’autorité républicaine.

Pau a été aussi le point de départ de ceux qui, ayant rejoint la France Libre en Angleterre fin juin 1940 ou en Afrique du nord après avoir traversé les Pyrénées, ont participé aux combats de la nouvelle armée française. Deux réseaux internationaux de renseignements et d’évasions (Alliance et Alibi) s’y sont constitués durant l’été 1940. Chacun a pris sa part de sacrifice et d’honneur pour la Victoire. Dans la ville, lieux de mémoire et dénominations de rues en rendent le souvenir très présent.

 

Rendez-vous à L’Usine des Tramways

Horaires d’ouverture : du mardi au vendredi de 13h à 18h

Gratuit/dans la limite des places disponibles

 

Visites commentées de l'exposition

par Patrick Vincent, coordinateur, bibliothécaire et passionné par cette période de l’histoire de France

  • Jeudi 4 février - 15h
  • Jeudi 11 février - 15h
  • Jeudi 18 février - 15h
  • Jeudi 25 février – 15h

Durée : 1h 
Rendez-vous à L’Usine des Tramways
Gratuit/Sur inscription

 

Conférence par Claude Laharie : "1943 année décisive" - Plus d'informations

Pour vous inscrire, télécharger gratuitement l'appli « Ma Ville Facile » sur Google Play et Apple Store.
Renseignements au 05 59 21 30 57

Du au